I, For One, Welcome Our Robot Overlord

Olivier Grondin

Cette réflexion est fondée sur l’expérience de pensée imaginée dans Théorie de la justice de John Rawls.

L’émergence et le développement des intelligences artificielles ont amené certain.e.s chercheur.se.s à réfléchir la possibilité d’une économie post-rareté suite à la singularité. Au même moment, des auteur.e.s «post-modernes», notamment Bruno Latour, Dana Haraway et Karen Barad remettent radicalement en question l’agentivité humaine.

De plus, nous sommes d’avis que l’efficacité des Standpoints afin de faire émerger des savoirs sur les mondes sociaux constitue une démonstration convaincante de l’impossibilité humaine d’atteindre la neutralité idéale à la mise en œuvre du « voile de l’ignorance ».

Alors que les démocraties semblent condamner à reproduire des rapports de domination et d’oppression, il nous semble pertinent de se demander si l’utopie du libéralisme politique ne se retrouverait pas dans une dictature cybernétique éclairée.