Identités, communautés, résistances : cartographie critique des nationalismes

Emanuel Guay, Dalila Awada, Francis Dolan, Julie Boivin, Dardan Isufi, Élisabeth Béfort-Doucet

L’actualité politique se caractérise par la montée de mouvements et de partis nationalistes en Amérique du Nord et en Europe. Ces derniers profitent de la précarité qui frappe un nombre croissant des personnes et de l’instabilité sociale pour promouvoir des politiques anti-immigration, au nom d’une communauté nationale dont il faudrait assurer la sécurité physique et identitaire par différents processus de refoulement, de stigmatisation ou d’expulsion des non-nationaux et des indésirables. Comment penser les formes que prennent aujourd’hui ces nationalismes ou ethnonationalismes ? Notre panel abordera cette question en deux temps : d’abord en analysant les tensions entre le nationalisme et d’autres réalités politiques majeures – soit le capitalisme, les mouvements féministes et la gouvernance néolibérale – puis en étudiant deux situations où ces nationalismes se manifestent, soit le débat sur la Charte des valeurs québécoises en 2013-2014 et la traque aux sans-papiers en Grande-Bretagne.