Le transhumanisme : réflexions philosophiques et théâtrales

Dominique Leclerc, Jean-François Rioux, David Santarossa, Pierre Bertrand

Dans son projet théâtral Post Humains, Dominique Leclerc met au jour la crise de l’agir relationnel et existentiel que pose le transhumanisme : comment aimer autrui quand son corps cesse d’apparaître comme totalité finie? Quel type de perturbations une compétition biotechnologique peut-elle engendrer dans le monde du travail? La vulnérabilité de nos données biométriques est-elle totale face au capitalisme? Qui suis-je et qui puis-je devenir? Que sommes-nous et que devons-nous devenir?

La nécessité de répondre à ces questions constitue la motivation pour créer un espace de dialogue entre théâtre et philosophie. Ce colloque se nourrira donc à la fois de la pratique artistique de Dominique Leclerc et des contributions théoriques de David Santarossa et de Jean-François Rioux : alors que le premier abordera le transhumanisme dans une visée introductive et critique, le second se penchera sur les thèmes du corps, de la souffrance et de la mort.

Ce colloque se terminera par un panel auquel se joindra l’auteur et philosophe Pierre Bertrand (L’éloge de la fragilité, Pour l’amour du monde). Nous nous concentrerons plus particulièrement sur cette question : le couplage du corps humain avec la technique est-il la suite logique de notre évolution?

Référence:

Ferry, Luc. La révolution transhumanisme. Plon, 2016.