Portraits du colonisé et du colonisateur

Patrice Lavergne

En 1957, l’année suivant la fin de la guerre d’indépendance de la Tunisie, Albert Memmi publie le Portrait du colonisé, précédé du Portrait du colonisateur, dont cette conférence visera à exposer les traits essentiels. Memmi donne dans son livre les caractéristiques des acteurs de la relation d’oppression coloniale. Tunisien d’origine, il a vécu l’expérience de colonisé et s’autorise à en dresser le portrait. De plus, étant juif en Tunisie, il pense avoir aussi connu, en quelque sorte, l’expérience du colonisateur puisqu’il était relativement privilégié par rapport à la majorité musulmane. Aussi, Memmi parvient à démontrer les nombreux mécanismes nécessairement liés à la situation coloniale qui conditionnent les êtres humains pour en faire des colonisés et des colonisateurs. L’exposition des traits psychologiques des acteurs de la colonisation permet de disposer d’un excellent outil d’analyse pour toute situation coloniale, alors qu’il ne visait au départ qu’à décrire sa propre situation. Enfin, le livre de Memmi peut également servir de point de départ à un projet bien plus vaste qui sera un jour le sien : décrire l’oppression en général.

Référence:

Memmi, Albert. Portrait du colonisé, précédé du Portrait du colonisateur. 1957 (première publication)