Regard sur la figure cyborg de Donna Haraway

India Ladha-Sidgwick

L’activité consiste en une présentation de la figure cyborg dans la philosophie de Donna Haraway. Elle se concentre sur le texte « Manifeste cyborg : science, technologie et féminisme socialiste à la fin du XXe siècle ». Il s’agira, à partir de ce texte, de présenter les idées majeures que véhicule la figure cyborg, la manière dont la nature est repensée en termes de construction et reconstruction. Cette figure dessine une nouvelle ontologie : une ontologie « en creux », qui ne s’appuie sur aucune réalité donnée, qui va outre les frontières et les dichotomies classiques – entre nature et culture, nature et artificialité, matière et imagination,… Chaque entité est définie par les relations qui la constituent, toujours fluides et provisoires. Dès lors – puisqu’il n’y a plus de réalité donnée -, on peut se poser la question du statut des savoirs scientifiques. C’est l’objet d’un second texte qui sera abordé, « Savoirs situés : la question de la science dans le féminisme et le privilège de la perspective partielle ». Haraway interroge la posture de « neutralité » revendiquée par une majorité des scientifiques et repense la question de l’objectivité : il y a une partialité assumée, décrite, « située ».  


La présentation abordera ensuite la manière dont Haraway applique cette idée d’entité plastique sur le plan politique. La figure cyborg entend bousculer les rôles fixes – voulus fixes – des individus au sein de la société, rôles qui confortent l´Etat. Haraway veut des rapprochements inédits et la démultiplication des identités. La figure cyborg est aussi et surtout une proposition pour le féminisme, pour de nouvelles approches « narratives ». Haraway adresse une critique intéressante à certains mouvements féministes qui parlent en termes de « eux » et « nous », réaffirmant ainsi, selon elle, les catégories précisément instaurées par ce qui est combattu, à savoir le système patriarcal. La présentation proposera finalement une discussion autour de cette critique. 

 Références 

« Manifeste cyborg : science, technologie et féminisme socialiste à la fin du XXe siècle » et « Savoirs situés : la question de la science dans le féminisme et le privilège de la perspective partielle » in Donna HARAWAY, Manifeste cyborg et autres essais. Sciences, fictions, féminismes, Paris, Exils, 2007.