Liberté d’expression : Vérité ou démocratie ?

François Toutée

Samedi – 16h30 à 17h15

La liberté d’expression est un principe extrêmement contesté et débattu dans l’arène public, ainsi la présente communication vise-t-elle à étudier et à critiquer les bases philosophiques de ce principe.

En premier lieu, je m’intéresserai à l’argument classique en faveur de la liberté d’expression, l’Argument de la vérité. Cet argument est très ancien a été notamment défendu par John Stuart Mill, et il demeure un des argumentaires les plus populaires et respectés en faveur de la liberté d’expression. Résumé simplement, il s’agit d’un argument conséquentialiste qui affirme qu’aucune restriction ou presque ne doit être imposée aux actes discursifs, afin de maximiser l’émergence de la vérité dans une société.

Je soutiendrai que cet argument vénérable souffre toutefois d’importantes lacunes. D’une part, il oblige à faire de la recherche de la vérité l’objectif social prioritaire, aux dépens d’autres valeurs comme l’égalité, ce qui signifie que l’approche peine à prendre au sérieux les torts causés par les discours, notamment les discours haineux et stigmatisants. D’autre part, nous pouvons penser que même d’un point de vue pratique, l’application d’une politique de laissez-faire en matière de liberté d’expression ne mènerait pas aux résultats épistémiques escomptés, et finirait plutôt par renforcer l’emprise de la majorité sur le marché des idées.

Je porterai ensuite mon attention sur un argument concurrent dénommé l’argument de la démocratie. Je décrirai en particulier une version spécifique de cet argument fondée sur le principe de l’égalité, et débouchant sur un droit à l’égale opportunité d’influence. Je détaillerai également ses implications, dont certaines sont contre-intuitives mais finalement les bienvenues. J’en profiterai pour faire un pont entre la liberté d’expression et certaines théories féministes afin de montrer que l’argument de la démocratie ainsi décrit est plus juste que l’argument de la vérité à décrire qui profite et détient réellement la liberté d’expression dans nos sociétés.